Pourquoi Toulouse et le féminisme ont besoin de toi

 

Septembre 2016 : fraîchement débarquée de mon lycée francilien pour plonger dans la ville rose, j’avais tout à apprendre et tout à découvrir. Je ne savais pas à quel point mon ignorance était grande, ni à combien de centaines d’aventures il était possible de prendre part dans une grande ville. J’étais loin d’imaginer que la sociologie, la vie associative bouillonnante de Sciences Po/Toulouse et les prémices de conscience féministe qui avaient germées en moi pourraient me conduire au cœur d’une association militante. Avec le temps, la maturité et la connaissance, est venu le désir de changement. Le sentiment de ras-le-bol vis-à-vis d’injustices imprégnées à toutes les échelles de la société s’est transformé en énergie motrice qu’il me fallait mettre à profit. Je suis tombée sur une annonce de recrutement au bon moment, et voilà que ce que j’avais observé de loin se trouvait désormais sous mes yeux et entre mes mains : le pouvoir de mener des actions concrètes selon les valeurs qui me ressemblent, aux côtés de personnes inspirantes et déterminées.

Parce que les chiffres sur les violences faites aux femmes le démontrent chaque jour, parce que la discrimination de genre survit encore bien trop au travail, parce que la nuit trop peu d’endroits publics sont sécurisants pour une femme, nous avons besoin de militant.e.s POUR les droits de celles-ci et CONTRE les comportements sexistes. Dans cette optique, les antennes locales agissent à l’échelle de notre lieu de vie et travaillent à éveiller chaque jour un peu plus de consciences sur des problèmes bien concrets et très récurrents qui concernent tes consœurs étudiantes, tes connaissances, tes amies, ta famille et qui gagneraient à voir se rassembler contre eux toujours plus de personnes de bonne volonté.

 

La branche toulousaine d’Osez le Féminisme (dérivée d’une association d’envergure nationale créée en 2009 et reconnue d’intérêt général) s’attache par exemple à effectuer un travail d’éducation en intervenant dans des établissements scolaires. Elle participe aux journées du Matrimoine, mais également à nombre de cortèges manifestant pour soutenir les droits des femmes en France et à travers l’Europe, pour protester contre les inégalités salariales. Elle rassemble autour de tables rondes sur le sujet des violences obstétricales et gynécologiques, la précarité des femmes dans le milieu du travail… Ces actions permettent de démontrer la force idéologique du féminisme sur la ville de Toulouse mais aussi d’enrichir de connaissances et de conceptions nouvelles du mouvement les militants de longue date comme ceux/celles qui n’y connaissent pas grand-chose.

OLF 31  recrute des adhérent.e.s prêt.e.s à soutenir ses initiatives, à marcher dans ses pas quand la rue se noircit de monde, et pour lesquel.le.s un travail régulier d’information sur la région et au-delà sera réalisé. Si tu te retrouves dans les valeurs d’universalisme, d’intersectionnalité, de progressisme que nous incarnons, n’hésite plus. Soutiens-nous, rejoins même notre équipe militante si tu en as envie et que tu te sens prêt.e !

Que tu nous choisisses, ou que tu t’investisses dans une organisation semblable (et il y en a pléthore sur notre belle ville rose, au sein des facs et en-dehors), sois certain.e que ton engagement, quelle que soit sa taille, a de la valeur à mes yeux et aux yeux de tous/toutes les féministes qui rêvent chaque jour de voir leurs idéaux d’égalité et de sécurité se concrétiser. Le travail d’éducation populaire sur les questions d’égalité des sexes et des discriminations de genre est la responsabilité de chacun d’entre nous, et puisqu’il n’est pas facile à mener, nous pouvons nous y atteler en groupe et bénéficier par là-même d’une expérience de partage, de soutien et d’enrichissement mutuel unique. Nous sommes le seul moyen de faire changer les choses, alors n’ayons pas peur d’aller au front les un.e.s aux côtés des autres.

 

Féministes de tous les quartiers toulousains, unissez-vous !

 

Lucille, militante OLF.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *